Comme nous l’avons déjà mentionné, le fabricant italien de séchoirs à céréales, la société Bonfanti – Cereal Dryers, opère dans différentes régions du continent européen.

En particulier, au cours des dix dernières années, elle a pu élargir le rayon de ses installations dans le contexte du marché ukrainien, en obtenant des résultats tout à fait honorables et en maintenant toujours un niveau des standards de qualité élevé que notre entreprise s’est imposé dès le premier jour.

En parlant de chiffres, pendant cette période, environ 140 séchoirs ont été installés, toujours à la hausse, en proposant chaque année les intégrations technologiques mises en œuvre par notre département de recherche et développement qui travaille sans cesse pour offrir les meilleurs résultats.

Au cours des trois dernières années, la technologie produite par Bonfanti – Cereal Dryers a en effet été considérablement améliorée, a expliqué le responsable, Aleksey Krivulchenko, qui a informé les agriculteurs des dernières innovations technologiques présentées lors du salon Grain Tech à Kiev, en Ukraine.

Au cours de ce salon d’exposition, des débats constructifs ont eu lieu sur divers aspects de la gamme de séchoirs Bonfanti – Cereal Dryers, abordant des thèmes importants à la fois en termes de rendement et de garantie.

Parmi tous les aspects fondamentaux qui intéressent ce type de machines agricoles, il a également été question d’environnement (thème trop souvent ignoré par d’autres entreprises) et de l’exigence d’avoir un produit conforme aux réglementations en matière d’écologie.

C’est précisément le collaborateur ukrainien de Bonfanti qui nous a parlé de tous ces aspects dans sa présentation, en expliquant comment les séchoirs à céréales Bonfanti – Cereal Dryers peuvent avant tout sécher n’importe quel type de céréales, du tournesol jusqu’au sorgho et au lin, en maintenant toujours les plus hauts niveaux de qualité et de sécurité obtenus à chaque cycle de production.

En un seul passage, le séchoir peut éliminer l’humidité de 35% à 14% lorsqu’il s’agit en particulier de maïs, grâce à un traitement avoisinant les 5 heures.

Les multiples programmes de travail (tous rigoureusement automatisés et sélectionnables en fonction des différents besoins de chaque client) présentent différentes possibilités d’utilisation, atteignant des seuil de pourcentage allant de 28% à 14% lors de l’élimination de la teneur totale en humidité, grâce à un processus durant environ 3 heures.

Selon le responsable technique Aleksey Krivulchenko, ce séchage n’a aucune influence sur la qualité de la céréale car le séchoir est composé de deux parties (nous pouvons dire de deux séchoirs), une supérieure et une inférieure.

Le processus de séchage commence dans la partie supérieure et se termine dans la partie inférieure, de sorte que la céréale n’est pas soumise au choc thermique, facteur important pour la réussite d’un traitement qui vise la qualité et pas seulement la quantité.

Bonfanti – Dryers Dryers a toujours attaché une importance particulière aux « détails qui font la différence », obtenant comme résultat final des machines agricoles pour le séchage des céréales de grande qualité.

La consommation de gaz des séchoirs Bonfanti – Cereal Dryers est de 1,02 m³ pour 1 tonne/pourcentage ; on précise également (un sujet de premier plan qui fait toute la différence) la possibilité d’alimenter des machines avec différents systèmes de carburant.

En effet, on va du gaz au diesel jusqu’à la biomasse, en offrant dans tous les cas la possibilité de réaliser des traitements hautement qualitatifs tout en maintenant de très hauts standards de rendement, et donc d’économie d’énergie et de capital pour le client final qui disposera d’une machine automatisée à la fois excellente et économique dans sa gestion, également en termes d’épargne d’énergie.

Le séchoir Bonfanti – Cereal Dryers dispose également d’un double système de récupération ainsi que d’un système « intelligent » de maintien de la température qui permet de réaliser encore plus d’économies.

En outre, ces modèles de séchoirs peuvent également fonctionner avec des carburants alternatifs, en particulier de la vapeur ou des pellets de déchets de tournesol, dont il existe déjà en Ukraine des exemples de réussite qui, au-delà des standards de qualité toujours très élevés, ont fait l’objet d’une grande appréciation en suscitant l’intérêt particulier de clients ayant des exigences uniques en termes d’alimentation et de rendement des machines.

Alexei Krivulchenko explique que les séchoirs Bonfanti – Cereal Dryers sont très faciles à gérer, intuitifs et rentables grâce au logiciel mis à jour et en constante évolution, un programme de travail développé de manière à ce que la tâche de l’opérateur soit aussi simple que possible.

Le panneau de commande a lui aussi été perfectionné, le moniteur à écran tactile, en couleur, est en effet devenu plus grand, atteignant jusqu’à 12 pouces.

« Sur chacune des pages du panneau de commande, l’opérateur peut sélectionner d’un simple toucher du doigt la fonction nécessaire, les programmes de travail préinstallés et modifier les différents paramètres de chaque traitement en ayant également la possibilité de surveiller en permanence la phase opérationnelle dans son ensemble et chacune des valeurs de référence. Il peut par exemple contrôler la température ou l’humidité de la céréale dans n’importe quelle partie du séchoir, les temps de traitement et les différents niveaux en disposant en permanence d’une analyse précise de la situation. En option, tous les indicateurs peuvent être transférés sur un ordinateur de bureau ou de laboratoire à l’aide d’un câble réseau LAN, ce qui rend les opérations encore plus souples et efficaces en termes de contrôle. Ainsi, le préposé sera non seulement en mesure d’observer le fonctionnement du séchoir pendant toutes les phases de travail mais il pourra également avoir différents retours en temps réel, de sa part et de la part de ses collègues », explique Aleksey Krivulchenko.

Ce dernier a par ailleurs souligné que le séchoir, grâce à l’utilisation du logiciel, exclut toute action humaine erronée pouvant endommager à la fois la machine et la céréale, compromettant par là-même le cycle de production et causant des préjudices économiques pour plusieurs milliers d’euros.

En termes de maintenance aussi, un progrès considérable a été réalisé. En effet, le programme de nettoyage qui, avant les modèles actuels, était surveillé et démarré manuellement, est à présent en mesure de communiquer automatiquement à l’opérateur le moment le plus approprié pour commencer le nettoyage, réduisant du même coup le gaspillage de temps et automatisant davantage encore le processus, ce qui fait de nos machines un véritable fleuron en termes de rendement et de qualité.

Il est également précisé que, dans le séchoir Bonfanti – Cereal Dryers, des capteurs de température supplémentaires ont été installés sur toute sa hauteur pour contrôler le produit final dans chacun de ses aspects.

Les capteurs d’humidité ont également été améliorés : ils présentent désormais une erreur de 0,3% seulement, ce qui permet de déterminer avec précision l’humidité de la céréale dans le séchoir dans tout son volume et tout au long du processus de traitement.

« Les brûleurs ont toujours été le cœur même du séchoir, mais nous avons maintenant commencé à utiliser ce que l’on appelle les brûleurs « intelligents », modulés de manière à réguler la quantité de gaz devant être fournie au séchoir pour démarrer et développer l’ensemble du processus de séchage », affirme Aleksey Krivulchenko.

Le corps du séchoir a récemment été équipé de renforcements plus robustes et de panneaux isolants en métal de meilleure qualité qui agissent comme une sorte d’« enveloppe de l’air », procédé unique qui aide à conserver la chaleur.

Après avoir écouté la présentation avec une attention particulière, les participants du salon Grain Tech ont posé leurs questions, notamment sur la nature écologique des séchoirs à céréales Bonfanti – Cereal Dryers, l’environnement étant aujourd’hui un enjeu incontournable que notre entreprise n’a jamais relégué au second plan.

Sur ce dernier point, Alexey Krivulchenko a déclaré que les séchoirs sont conformes à la réglementation sur les émissions dans l’atmosphère, ce qui permet d’avoir des machines réellement écologiques et de grande qualité.

« En premier lieu, il convient de souligner que la vitesse de l’air dans le séchoir n’est pas élevée et que, par conséquent, la saleté de la partie centrale n’est pas expulsée. En second lieu, lors du déchargement de la céréale du séchoir, en une demi-seconde environ avant l’ouverture du clapet inférieur de déchargement, les ventilateurs se ferment, ce qui rend encore plus difficile la dispersion de la saleté dans l’environnement de travail. La céréale se déplace dans un état d’air fermé, ce déchargement dure environ 1 seconde. Le clapet se ferme, la céréale tombe, le ventilateur s’ouvre à nouveau et le travail continue. Grâce à cette technologie, les émissions sont presque totalement absentes. Nous avons en fait des exemples spécifiques dans lesquels nos séchoirs ont été installés près des centres habités, comme dans le cas du centre de Bila Tserkva, du Belotserkovkhleboproduct, où notre séchoir fonctionne depuis 5 ans déjà avec un rendement maximal en maintenant les standards très élevés de Bonfanti Cereal Dryers et en offrant également un fonctionnement maximal en termes écologiques, dans le respect de toutes les règlementations en matière d’émission dans l’atmosphère imposées par la loi. Une distance d’environ 100 mètres des maisons privées et de 300 mètres des immeubles de 9 étages est respectée. Quand le séchoir fonctionne, la vapeur sort mais sans traces de poussière », affirme le collaborateur de Bonfanti.

En ce qui concerne la période de garantie, le traitement complet pour tous les modèles de séchoirs, pour n’importe quelle pièce détachée (qu’elle soit de nature mécanique, électronique ou pneumatique) est de 2 ans, tandis que pour les structures en métal, la garantie est de 10 ans.

En conclusion, il est précisé que le séchoir en question est construit en Alu-Zinc.

Lisez la suite